Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 08:00

Epilogue du périple Rocky Man à Villemoisan.

La boucle est bouclée!!!

images--1--copie-1.jpg images--2--copie-1.jpg

telechargement--4-.jpg telechargement--5-.jpg

 

62475_545730895519131_251986081_n.jpg

"Les bleus" ne savent pas ce qu'ils perdent à avoir choisi Rio 

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Portrait
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 23:07

1459859_222791484561220_1798558618_n.jpg

 

Dites 33!!!

C'est le nombre de participants de ce soir...

 

Les frontales étaient de sortie pour cette soirée de prépa débuttée dans les rues d'Angers puis à travers le parc Balzac, le lac de Maine...Facile, il suffisait de suivre Manu (notre GO) et se laisser guider.

Départ du magasin ESANGERS-logo (2), direction les bord de Maine, les chemins restés au sec du parc Balzac puis les plages du lac de Maine, un petit tour du massif de l'Hermitage, quelques accélérations avant un retour par les prairies frontales éteintes, les marches de la cathédrale et les rues piétonnes en guise de final.

Bref, une bonne balade d'1h30 pour environ 14km qui s'est terminée autour d'un bon ravito offert par STR bg logo3 notre partenaire, histoire de faire un peu plus connaissance avec les nouveaux/nouvelles...

Le genre de sortie qui vous permet de tester sa frontale dans une ambiance cool et de faire connaissance avec notre asso...

Guettez le blog ou notre groupe facebook pour connaitre les prochaines dates de sorties.

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans L'asso
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 12:00

 

telechargement-copie-20.jpg

 

RESULTATS...380 arrivants

Flavien, 110ème en 6h31'

Philippe, 236ème en 7h15'

Stéphane, 290ème en 7h35'

Fabrice???

 

 photo-054.JPG photo-145.JPG

photo-149.JPG

 

Il y a aura  le groupe des courageux avec Philippe et Stéphane (nos partenaires) accompagnés de Fabrice et Flavien qui vont s'attaquer au Ménestrail de Moncontourt et ses 54km pour 2000mD+.

Un départ de nuit façon "Templiers" et les reste de jour avec de jolis sentiers (fossés?) gorgés de boue, d'eau bien sûr...manquera que la neige cette année donc ça devrait être facile!!!

 telechargement--2--copie-2.jpg   telechargement--3-.jpg

Les gars, vous nous raconterez...

 


 

Sinon, bien accueilli et au chaud chez ESANGERS-logo (2) à partir de 19h histoire de faire connaissance, vous pourrez ensuite, si le coeur vous en dit, venir vous dégourdir les jambes de nuit avec un groupe d'ETA et son chef d'orchestre Manu, qui vous fera découvrir la course de nuit en front de Maine puis dans le parc Balzac avant de goûter à un ravito bien mérité au retour offert par STR bg logo3-copie-1 où philippe mettra les petits plats dans les grands avant de partir en direction de la Bretagne...

 

Balade idéale d'1h30 maxi histoire de profiter de conseils et de tester les frontales à 15 jours du trail d'Ecuillé...

 

...Qqs images de la reco pour vous mettre l'eau...

2008_1392869334290387_1401521982_n.jpg 1424465_1392868954290425_1705776330_n.jpg

994043_1392869937623660_489024373_n.jpg

1459752_1392870530956934_1119674281_n.jpg 1452199_1392867174290603_767361130_n.jpg

Pour les extérieurs, pensez à prévenir de votre venue sur ce blog (en com') ou la page FB ETA histoire de caler la logistique.

 

ETA logoA

 

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Demandez le programme!
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 22:49

 

 

Merci l'gars Jérôme

 

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Reportages
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 12:00

Pour en savoir un peu plus sur la nouveauté Trail en Anjou...

Bonne initiative car personne n'est laissé de côté puisque le challenge est ouvert aux licenciés comme aux non licenciés. On guettera l'évolution du challenge (points+ et points -) en court de saison...

Pas mal de monde d'Esprit Trail Anjou devrait participer aux différentes manches et quelques coureurs du Team ETA devraient être "à la bagarre" pour (espérons le) le haut du classement même si le challenge arrivé un peu tardivement ne sera pas leur objectif premier mais dont les courses seront abordées comme éprueves de préparation...News à venir sur le blog.

 

 

1471868_563988020342122_1757499115_n.jpg

 

1452193_563989073675350_1462124445_n.jpg

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Demandez le programme!
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 21:14

 

  téléchargement (3)

ETA logoA

P1100914

Sur invitation de l'association organisatrice des Trails nocturnes d'Ecuillé (courir à Ecuillé), une bonne délégation d'Esprit Trail Anjou accompagnée par quelques "gests" est venue s'imprègner ce matin des parcours des Trails mais cette fois ci en journée...Une vingtaine de km ont été analysés et passés au peigne fin ce qui permettra le 14 décembre prochain de courir sans frontale...

 

Non, rassurez-vous je déconne!!!

 

Bref, c'était bien sympa, un peu de boue sans plus, 2 boucles, petit ravito, rien ne manquait...Vivement le 14 pour cette première manche du désormais officiel challenge Trail 49 Ouest France / Sigma.

P1100905  P1100920

P1100907  P1100925

P1100929 P1100933

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans L'asso
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 17:00

Mon « Rockyman » 2013 au sein du Team França

images (1)

 

Préambule :

25 août 2013, Trail des Moulins à la Pommeraye, je boucle le parcours dans le « dur » avec Johann du Team Griffon après un été blanc question càp…Un jour de début septembre suite à la  rentrée des classes, à la sortie de la garderie le même Johann. « Alors bien récupéré ? La suite de la saison ?

« Ben en fait, je dois allez courir au Brésil sur une compét’, le Rocky Man début novembre…et comme il  nous manque un Traileur…et ben j’ai pensé à toi… »

« Qui, moi ?Euh…Je me renseigne à la maison…Euh, c’est bon c’est OUI !!! »

 

 

Euh sinon c’est quoi le Rocky Man ???

 

 

téléchargement (1)-copie-1

 

Rocky Man = Rien à voir avec Stallone ou la boxe.

Il s’agit en fait d’une épreuve multisports en équipe où chaque athlète enchaîne dans sa spécialité, un parcours individuel : escalade, Surf, VTT, Paddle board, Trail masculin et Trail féminin pour ensuite en équipe naviguer sur 12km de canoë polynésien (pirogue à balancier) enchaîné avec 10km de course urbaine…

 

Une ville RIO de Janeiro, cinq sites:

P1100640.JPG

 

- Poste 10 sur la plage d'Ipanéma comme zone centrale pour le briefing, le départ du VTT,  l'arrivée final des équipes, les podiums, les DJ et concert, les repas gérés par l'orga et les boissons qui vont bien  avec...

24e8c61998aa46c0fdd86038f853c3bfIMG_3490.jpg ec7bb2d9902e7ffe927a88eaf6f99643IMG_4454.jpg

 

- Playa d'Arpadore pour le Surf

fd40152952208d598e1c596dbeead2baIMG_4570.jpg 

 

 

- Lagoa de Freitas pour le paddle board, l'arrivée du VTT et le départs des Trails homme et femme

 P1100800.JPG 28acf457499716b842ca2225d1e69695IMG_3869.JPG

 

- Playa de Vermeiha juste au pied du "pain de sucre" pour l'arrivée des Trails, l'épreuve de pirogue et le départ de la course urbaine par équipe.

P1100647.JPG P1100634.JPG

 

- la salle d'Escalada au fond d'une improbable ruelle en haut des escaliers sur la photo...

P1100660.JPG  P1100668.JPG

     

De façon générale, Rocky Man...c'était ça!!!

 

 

…Pour moi, un super gros bonus de fin de saison, idéal pour se remotiver après la trève estivale où je tentais de récupérer un de mes genoux en panne depuis le Trail des Ragondins…En bref, un Trail de 30 bornes à enquiller sur Rio et ses environs typé course de montagne.

Sept/Oct reprise de l’entraînement avec bon travail de vitesse et un zest de travail de côtes…3 compét’ enchaînées pour voir où j’en étais (Clisson sur 22km avec une 5ème place, puis Mauves en vert sur le 50km à nouveau 5ème et pour finir à J-15 une victoire aux 3 Vallées sur 21km…YES)

 

Enchaînement obligé…sortie de la page FB et du site Internet, premières infos sur le règlement et les épreuves et sortie de la composition officielle de notre « équipe de France »  avec dans le rôle du Cap’taine Laurent le « frenchie » local de l’étape, donc Johann en VTT, François un grimpeur de St Brévin en escalade, moi comme Traileur et en version Trail féminin une certaine Nathalie, une « petite » Traileuse  Sarthoise que j’avais bien suivi un peu  lors des Templiers 2011 mais qui depuis cartonne avec sa victoire au TTN long en 2012 et cette année son titre de championne du Monde de Trail avec l’équipe de France et sa toute récente victoire au Grand raid de la réunion…

Bref, j’ai dans l’idée qu’en cas de relais sur les épreuves de Trail je devrais p’têtre bien faire la course pas loin de la tête…

Notre équipe est complétée par Antonio Carlos dit « Toto », un ancien skater pro qui a laissé un genoux et une cheville dans son ancienne discipline et qui fera pour nous les épreuves de Surf et de paddle (SUP) et comme toute l’équipe la pirogue et la course à pied urbaine…

Enfin, Dave nous servira de barreur sur la pirogue


 20131108_121722.jpg 

 

 

 

6 novembre : « Team France en rota para o Brasil »

 

P1100551.JPG  P1100553.JPG

17h à la gare d’Angers, Johann nous récupère avec François puis on file du côté du Mans où nous attend Nathalie, direction l’aéroport de Roissy où débute notre aventure Brésilienne…Après avoir fait connaissance pendant le trajet, c’est parti pour un vol de  quasi 11h, où trouver le sommeil ne sera pas évident pour tout le monde…Je ne donnerai pas sur ce blog d’info sur une « technique sarthoise bien particulière » ayant semble t’il portée ses fruits…

 

 

 

7 novembre : « Bem-vindo ao Rio »

 

Débarquement  à Quimper…Euh non Rio de Janeiro…Le sol est trempé et il tombe un bon  gros crachin breton qui se transforme assez vite en pluie tout court , avec de grosses gouttes. Le plafond est super bas !!! On apprend par notre capitaine que son vol intérieur a été annulé puis décalé d’une heure (il arrive de Sao Paulo avec Toto).

Il est 8h, direction un café de l’aéroport pour patienter…Sauf que très vite nos têtes de touristes ont du se remarquer car on voit arriver une jeune femme apparemment de l’orga du RockyMan qui à priori est chargée de nous récupérer à la sortie de l’avion pour nous conduire à notre hôtel. Tentative d’appel à Laurent injoignable…On grimpe donc dans le véhicule mis à dispo en compagnie de 2 coureurs du Team Espagnol dont le coureur à pied (un coureur multisports Basque de Bilbao).

P1100559.JPG P1100563.JPG

On rejoint finalement l’hôtel après une heure de trajet dans les bouchons en longeant des favelas situées en contre bas des 2 côtés de cette rocade, puis en enquillant dans le centre ville avant d’arriver en bord de mer quartier Ipanéma.

P1100576.JPG P1100599.JPG

On prend possession des chambres, Johann remonte son VTT venu de France avec nous dans l’avion et après quelques essais dans le couloir de l'hôtel on file sur la plage voir à quoi ressemble le littoral brésilien en profitant d’un arrêt éclair de la pluie présente depuis le matin. La plage est immense mais déserte. On est tout seul ou quoi!!!

P1100581.JPG P1100580.JPG

Retour à l’hôtel, Laurent arrive avec « Toto ». L’équipe est au complet et on file au resto du coin goûter à la nourriture brésilienne façon buffet. Laurent qui connaît tout le monde nous présentera l’équipe de la revue outdoor « Go outside » qui couvrira l’événement ainsi que quelques personnes de l’organisation.

Little siesta et direction l’entraînement pirogue en équipe prévu par le Capt’aine. On doit rejoindre Dave notre barreur (un « super bon » contacté par Laurent pour aider les « petits français » à manœuvrer ce bateau de quasi 15m et 250kgrs) dans son club pour naviguer dans une baie abritée de l’autre côté de la ville. On rate de peu un bateau qui devait nous amener directement sur le site mais pas grave, le Lolo nous arrange ça en 2 coups de taxi entrecoupés d’une traversée en bateau depuis un autre point d’embarquement.

Faute d’être sur place vers 15h comme prévu, on embarque en pirogue vers 16h30 et après pas mal de théorie de la part de Dave et « Toto » en brésiliano-anglais (traduit ou non par Lolo) on finit par naviguer d’abord 20’ puis une bonne heure sur un bon rythme après un premier débrief’ sur le sable…Apparemment, ya du boulot pour la pirogue Française si on veut être compétitif avec les autres équipes bien plus rôdés que nous sur ce coup là…Après 1 heure à bloc à changer de côté nos pagaies au son des « hip » criés par Toto, on est rincé, retour au club de pirogue en trottinant sur la plage et il fait quasi nuit (18h30/19h) en sortant de la douche. Il pleut toujours et Dave nous propose d’aller gouter à l’Açaï, un jus très prisé au Brésil avant de rentrer. Petit repas sur le pouce façon snack qui suffira à recharger nos batteries et retour à l’hôtel sur un des derniers bateaux où on sera les seuls passagers.

P1100623   P1100624.JPG  

Demain, première grosse journée avec le « check in », escalade contest, test pirogue et enfin présentation des équipes et briefing général en soirée…

 

 

8 novembre : « o aumento da temperatura !!! »

 

Levés de bonne heure, opération buffet petit déj’ de l’hôtel réussi !!!

P1100722-copie-1.JPG P1100721.JPG

Le ciel n’est pas tout bleu mais il ne pleut plus et il fait assez chaud pour enfiler le costume traditionnel : bermuda / T-shirt / claquettes…

Direction la Plaia Vermahia  au pied du pain de sucre où est situé un des postes course mis en place par l’orga pour effectuer le « check in » (vérification du matos) des équipes…Arrivés sur place, on commence à réaliser où on a mis les pieds…Scène avec DJ en front de mer, visuels Rocky Man à gogo, musique à fond, « bimbos » déjà en place aux couleurs des boissons énergisantes partenaires, interviews par la présentatrice de la chaîne locale et tout et tout…

P1100632.JPG P1100639.JPG

P1100641.JPG P1100645.JPG

Le Team França passe en "mode touriste" et shoot à tout va…De toute façon on a zappé qu’il fallait prendre avec nous le casque VTT, les sifflets et 2,3 autres trucs obligatoires…On repassera dans l’AM sachant qu’il faut se rendre de suite sur le site dédié à « l’escalada » où François doit rentrer en scène sur cette épreuve servant de prologue. Lolo nous dépose avec notre véhicule équipe à proximité d’une salle bien typique dans le quartier équipée de parcours en bloc car les mauvaises conditions météo des jours précédents ont obligées l’orga à prévoir l’escalade en indoor.

Toutes les équipes sont présentes avec quelques stars dans leurs disciplines respectives…On trouve par EX des champions du monde de Trail chez nous et les américains, des sélectionnés olympiques chez les équipes brésiliennes, des membres d’équipes nationales toujours chez les américains, des stars de Raids multisports, des surfeurs pro…bref une belle faune venue assister à cette première épreuve prologue.

P1100672.JPG P1100677.JPG

 Les parcours sont là, 4 en tout avec pose de pieds et de main imposés à effectuer avec à chaque fois 1 seul essai. Celui qui va au bout marque des points et selon le classement final établi au bout du compte, le vainqueur est à « 0 », le 2nd à 1 minute de pénalité et ainsi de suite jusqu’à la 20ème équipe qui aura donc 19min de pénalité au départ le lendemain.

Séquence d’échauffement pour tous les grimpeurs et de reconnaissance des parcours, tirage au sort de l’ordre de grimpe et Go…

Photographes, caméraman, juges de l’orga, toutes les équipes entassées assises devant les murs et au centre UN seul grimpeur…ça sent la petite pression tout ça !!!

 

A vu de nez, il n’y a pas que des spécialistes ou alors les parcours sont hyper difficiles car les chutes précoces sont assez nombreuses jusqu’à ce que « Amazing Spider Joe », le grimpeur Américain entre en scène…Hyper décontracté, il se hisse, se suspend, bref il boucle les 2 premiers parcours d’une façon incroyable sous les cris un peu histéro « made in América » de Stevie kremer la coureuse championne du monde de skyrunning and Co. Du haut de ses 23 ans, il fait quand même parti de l’équipe américaine d’escalade le garçon !!!

 f5f3782bbfc8e982b92f0beb2fd55e20_BRS7775.JPG 80f537f21135d2dbe93c6aca52b45989_BRS7778.JPG 540536bf560f16f219ae52936bf51528_BRS7491.JPG

 

La compétition continue et François passant en 15ème position seulement, le timing nous oblige à retourner à la Praia Vermahia pour passer un test pirogue, en gros faire en sorte de pouvoir regrimper dans la pirogue si jamais on se retourne pendant la régate. On arrive là bas, on se remet en mode touriste et à force d’attendre, on sent comme un flottement dans le timing du jour…On est en tenue, Dave le barreur arrive et nous informe que le test n’est plus obligatoire mais que se serait bien d’embarquer quand même pour un dernier run d’entraînement sur le parcours du lendemain…Du coup on attend pour cet ultime test grandeur nature le François qui arrive tout auréolé de sa superbe  4ème place !!!

 

Sur les coups de 16h, on est sur la plage devant la pirogue, dernières recommandations de Dave sur les rôles de chacun, une énième grosse vague s’abat à proximité de la plage et GO, on pousse tous à bloc  notre grosse barquas avant d’embarquer façon amazone avant de ne plus avoir pied…Petit hic en regardant vers l’arrière…Nathalie est entrain de barboter accrochée à la pirogue avant de pouvoir regrimper finalement à l’intérieur aidée par Dave. Après une bonne heure à bloc sur le circuit des 3 bouées du lendemain. Le retour sur la plage sera chaotique pour certains dont je fais parti avec un débarquement « en eau profonde » avant de pouvoir reprendre pied sur le sable plus près du bord…

Débrief’, changement P1100704des « Frenchies » sur le trottoir devant notre voiture et retour rapide à l’hôtel où on casera un petit footing avec François de 20’ avant une pause contemplative sur la plage puis de filer avec tout le monde au poste 10 de la plage d’Ipanéma où se trouve le site principal du Rocky Man avec à nouveau podium, écran géant, musique, lumière, service de sécu et à nouveau quelques bimbos apparemment indissociables de  l’événement…

 

P1100708.JPG P1100706.JPG

 

 

Le site se remplit, les premiers verres sont servis, les spécialités s’enchaînent en provenance des barbec’ installés sur la plage…Ecrans géants avec les images de 2012 et celles de l’escalade du matin puis arrive miss TV Rocky Man  sur le podium. Toutes les équipes sont présentées, on en profitera par la suite pour effectuer une petite photo souvenir avec le drapeau… (celui que Nathalie a rapporté des championnats du monde de Trail…si, si,si…j’vous jure).

P1100714

Vient ensuite l’heure du briefing par épreuve traduit en direct par Laurent…RAS question surf, VTT et paddle baord. Par contre, surprise du chef question Trail (surtout pour les femmes) car le parcours initial de 23km (28km pour moi) sera en fait de 32km pour tout le monde avec montée au Corcovado…Et ouais, pas de jaloux !!! Du coup, la trace initiale étant présentée sur le Roadbook n’est apparemment plus la bonne donc on ne saura rien du profil qui nous attend sauf à entendre que le Déniv’+ sera d’environ 1200mD+ du Lagoa de Freitas à la Plaia Vermahia.

Le 2ème effet kiscool, on l’aura le lendemain mais ça vous le saurez un peu plus tard dans ce CR…

 

Pas grave, on savoure le moment en profitant de l’ambiance, du site et en se disant être bien privilégiés en tant que compétiteur de ce qui s’annonce comme un gros chantier demain.

Rapide calcul pour moi : 13h / 32km avec Déniv’…va pas falloir déjà traîner pour être à l’heure à l’embarquement de la pirogue prévu à 16h30, en ajoutant les 12km de pirogue et la course à pied, ça doit pas faire loin de 6h d’effort cumulés sûrement en plein cagnard !!!

 

Un coup d’œil sur la montre même si on finira par goûter l’ensemble de ce qui est proposé au repas avant d’assister à un rapide feu d’artifice tiré depuis la plage d’Ipanéma…Après avoir été le plus souvent debout, avoir enquillé 1h de pirogue en mer et enfin après avoir bien piétiné sur place depuis notre arrivée au poste 10, on commence à avoir les jambes bien lourdes et c’est comme des grands qu’on on finira par rejoindre l’hôtel sans avoir gouter à la caipirinha…Ca , se sera pour demain après la compét’ / dixit Laurent…

 

«Toto » en lice dès 7h le lendemain pour l’épreuve de surf, on  décide avec Nathalie d’assister  plutôt au départ de Johann en VTT à 8h30 ce qui permettra de nous lever un peu plus tard et de prolonger le dernier dodo avant le « D Day ».

 

 

9 novembre : le D Day, « To do ben »…quoi que…

 

Gros buffet petit déj’ avant la prépa des sacs avec T-shirt officiels et gestion pour moi de la transition Trail-pirogue-Trail urbain…

Ce matin le soleil tape déjà bien à 8h donc débardeur ETA de sorti avant de revêtir le T-shirt Rocky Man obligatoire juste avant le départ du Trail l’AM.

Johann est le premier en piste, en fait simultanément avec Toto en train de surfer à l’extrémité de la plage d’Ipanéma. Le départ se fait devant le poste 10 à grand renfort d’escorte de police et de sirènes. Un « énorme » peloton de 20 VTtistes est lâché sur le front de mer et croyez moi ça part à bloc dès le départ…

P1100740.JPG P1100743.JPG

P1100749.JPG

"clic" pour voir le départ...

 

On retrouve ensuite sur le site du poste 10 Laurent, François et Toto de retour du surf qui apparemment n’a pas eu de chance sur les vagues dans sa série. Il se classera 3ème/4 de sa série et 15ème en tout donc pas super top…

P1100752.JPG P1100753-copie-1.JPG

Après une nouvelle interview de la star locale, direction tous ensemble au Lagoa de Freitas où se déroule le paddle board mais également l’arrivée du VTT et les départs des Trails femme et homme. A nouveau le site est tout équipé en sono, podium, DJ, ravito, bref « du lourd » question ambiance…

 

P1100765-copie-1.JPG P1100767.JPG

P1100780.JPG

 

A partir de là, ça va s’enchaîner assez vite : 10h30 départ paddle, arrivée VTT de Johann avec une belle 15ème place, fin du paddle avec une 6ème place finale pour Toto qui est déjà bien rincé !!! 12h30 départ Trail de Nathalie

 P1100806.JPG   P1100808.JPG 

 

         P1100804.JPG   P1100823.JPG

                     "clic" pour vidéo du départ paddle                                    ...et de l'arrivée

20131109_152626.jpg P1100827.JPG 

                                                                                         "clic" pour vidéo du départ...

 

Comme il fait super chaud, je m’échauffe assez tardivement en tenue ETA SVP avec laquelle j'assure aussi la promo de quelques articles Made in France (comme les gourdes Ultimum Sport que même les "Ricains" m'envient désormais!!!) mais je fais gaffe de bien boire tout au long de la matinée. Après avoir bien supporté mes coéquipiers, à moi de donner le max en course à pieds. Je ne connais pas du tout le niveau sur place mais d’après ce que m’avais glissé Laurent il devrait y avoir du costaud !

P1100817.JPG P1100821.JPG

 

 20131109_155824.jpg

Ça ya est, 13h.  20 coureurs sur la ligne…Photos, photos puis compte à rebours et « pan » on s’élance pour 2.5km en ville le long du lagon puis au milieu des rues. Je passe le 1er kilo en 3’23’’ et déjà le groupe de tête encore groupé s’éloigne. Beaucoup de monde parti devant, je fais les comptes et apparemment je dois être au mieux 15ème. PU…… !!! La température monte bien et sur le bitume mes Brooks Cascadia tapent un peu quand même à cette allure. Des policiers ou bénévoles avec le T-shirt nous facilitent les traversées de routes en ville. Je suis avec le coureur Espagnol et en se regardant et en échangeant 2 mots, on se dit que la course va être rude…Je le distance dès que la route s’élève un peu alors qu’on se dirige vers le parc forestier de Tijuca. Un panneau destiné aux cyclistes annonce 4km de montée à 10% de moyenne. Pas de marques ni de rubalise sur le bord de cette route. Pas grave, il n’y a pour le moment qu’une voie. Je fais la course avec un coureur Brésilien désormais parti un peu devant au départ avec devant nous en visu 2 autres coureurs mais devant c’est parti définitivement. La pente régulière permettra de courir quasi tout le long hormis quelques virages en épingle où je couperais à la corde en faisant attention aux voitures venant de derrière et celles qui descendent car la route n’est pas fermée à la circulation. On approche du sommet en passant devant la pagode chinoise

c3567a5abdd3457b37575a35ef21813eIMG_3958.JPGet toujours pas de rubalise mais je guette un sentier où on devrait prendre à droite. Première descente finalement toujours sur le bitume où je dévale en restant souple à peu de choses près ce qu’on vient de grimper en restant un peu en retrait de mon brésilien. 10ème km, toujours pas de sentier alors qu’on remonte « secos ». Je commence à comprendre les rumeurs du briefing de la veille puis la question de Stevie Kremer le matin au lagon alors que je jouais la groupie de service pour une photo…En Amerloc’ dans le texte après avoir halluciné que je me retrouve au Rocky Man alors que mon sport de base est le tennis de table, elle m’avait demandé « ce que je pensais du fait que la course se déroule en exclu sur le goudron …ou un truc comme ça ». Vu mon niveau d’Anglais, je n’avais pas tilté !!!

 

Bon résumons, aucune rubalise sur le parcours, emplacement des bénévoles semblant bien aléatoire, goudron à gogo…Va falloir s’y faire même si les Brooks ne m’avantagent pas trop de ce côté…et qu’il reste encore plus de 20 bornes où va falloir faire attention à ne pas se perdre sachant que l’on est plus que 2 sur ce coup là…

 

13ème km, je rattrape la 1ère féminine toujours accompagné de mon coureur Brésilien qui va bientôt disparaître suite à une section où je vais courir pendant qu’il marchera au niveau de la 2nde féminine rattrapée.

Pendant 5/6km, je suis tout seul mais les sensations qui seront confirmées par le Garmin sont super bonnes…Environ entre 3’50’’ et 4’ au kilo sur une portion où il faut relancer et allonger la foulée sur une route bien ombragée en pleine forêt avec de jolis points  de vue sur Rio en contrebas. Je doublerai à nouveau quelques féminines et après avoir faussé compagnie à un singe assis en spectateur sur le muret, j’aperçois le Corcovado ressortant d’un petit nuage en face légèrement sur la droite.

91196ec879c76428d31e81b5241ab218_BRS9619.JPG

Je croise plus de monde avec randonneurs, touristes et bientôt c’est un « Turn Right » que m’indiquent les policiers en poste au départ des navettes public montant au Christ. Une bonne rampe de 2km toute bétonnée qu’il faudra monter puis redescendre en faisant en haut le tour du Corcovado (enfin, je pense car cela n’a pas été précisé au briefing). Sur le 1er km je suis seul avec les mains sur les cuisses sous le soleil cette fois ci. Je vais croiser pas mal de coureurs et coureuses qui redescendent donc je peux prendre quelques écarts. A quelques centaines de mètres du sommet en contrebas d’un virage, 2 coureurs reviennent sur moi. Jamais vu donc ils devaient être derrière depuis le départ. Le moral en prend un coup quand un des 2 me double pendant que l’autre qui a reconnu le petit français me lance un « ça vaï ? » juste avant les marches menant au sommet empruntées par tous les touristes fraîchement débarqués des navettes. Les policiers ont beau crier, pas grand monde ne prête attention à nous et il faut se frayer un chemin jusqu’en haut. Les 100mD+ où on monte les marches sont effectués à l’arrach’ mais je ne perds pas le coureur de devant. C’est dur mais il faut jouer la carte du Team et pas question de le laisser filer…J’arrive en haut et fais le tour du Corcovado et descend les escaliers pour le rejoindre sur la portion bitumée et passer devant. Il est en petites Merell assez fines et sur ce coup là  ce qui fait que je l’entends bien taper la route au fur et à mesure de la descente. Je lâche les chevaux malgré la douleur bien présente qui s’est installée au talon gauche car les cuissots suivent bien sur ce coup là mais comme moi il ne lâche rien. Une fois en bas de la redescente du Corcovado, on fera le yoyo sur un profil où alternent petites montées, relances sur le plat et courtes descentes avant que « Oh surprise » un GO de l’orga nous indique l’entrée d’un sentier au milieu des bambous pleine pente.

b8274736cc578d0b7cf357b22b335ba5_BRS8123.JPG

Yes, sur ce coup là je me fais plaisir et lâche de suite mon « copain  coureur » sur cette seule section technique bien négociée. Quelques spectateurs sont là et très vite les bambous laissent place à des murs de briques, des maisons sans toit,  sans fenêtre, des gamins sont présents sur le bord du chemin et bientôt les escaliers plus ou moins réguliers remplacent le chemin. C’est sûr, on vient de pénétrer dans une Favela. Le truc dans ces moments là, c’est qu’on aimerait bien être lucide et ne pas trop s’y attarder car de chez nous, ces endroits semblent prohibés aux touristes et comme il n’y a pas de rubalise et aucun bénévole en poste dans le coin, et bien j’ai espéré à un moment ne pas être sur un mauvais chemin !!!

Gauche, droite, re-droite, passage le long d’un stade, escalier qui remonte, 1 ou 2 gamins qui montrent la direction, je finis par sortir du quartier et pour la première fois je distingue le Lagoa de Freitas en contrebas. Le Garmin est à 26km, je suis tout seul et je termine la descente par des ruelles style Pris-Roubaix tout en pavés mal agencés…Dur, dur pour les pieds et les ischios qui commencent à être raides de chez raides.

Ca y est, la route est plate, des policiers, des grandes artères qu’il faut traverser grâce à l’arrêt momentané de la circulation. On me crie des trucs en brésilien que je ne capte pas, je comprends juste qu’il va falloir suivre la piste cyclable le long du Lagon. Je demande le nbr de km avant la « Finish line »…On me répond (enfin je comprends 3-4). Il fait super chaud, les ischios tirent bien sur le plat, me voilà forcé de m’arrêter. Je jette un œil en arrière. M…2 coureurs reviennent sur moi, le premier qui avait fait la descente jusqu’au passage des bambous et un autre avec un short bleu North face que m’avait présenté Laurent comme un bon coureur avant le départ et que je n’avais jamais aperçu jusque là. Juste le temps de récupérer en marchant, ils arrivent à ma hauteur donc bien forcé de les suivre maintenant. Je n’ai pas fais 32 bornes à fond pour lâcher 2 places maintenant !!! Les mètres défilent, on semble tous les 3 « dans le dur » (voir le très dur) même si je prends quelques mètres d’avance à mes nouveaux accompagnateurs. Le pain de sucre est en visu avec le podium RockyMan. Je pense à ce moment là que finir à trois seraient plutôt sympa vu le contexte donc je reviens à la hauteur des 2 autres coureurs.

Les 100 derniers mètres arrivent quand le short bleu lance un sprint. Sans réfléchir sur le coup, je résiste un peu laissant le 3ème coureur sur place mais pendant le dernier virage les crampes aux ischios sont les plus fortes et j’ai juste le temps de passer la ligne après un peu plus de 32km finalement en 15ème position en 3h04’ avant de douiller sévère en restant debout à cause des crampes maintenant bien installées…

 

 

Johann, Laurent et François arrivent à ma hauteur et direct me file une noix de coco avec une paille…Et ouais, c’est ça la Récup’ Trail Made in Brasil !!!

 

Seul petit « hic » sur le moment…Pas de news de Nathalie pourtant partie ½ heure avant moi sur le même parcours !!! Dur pour les prévisions de classement final avec ce mauvais résultat provisoire en Trail féminin où on attendait théoriquement une belle "bagarre" entre Nathalie et Stevie.

 

Je suis bien cramé et c’est à l’ombre que je vais attendre de ses nouvelles avec les autres pendant que Laurent commence à chercher des news de tous les côtés. Il est un peu plus de 16h15 et on doit théoriquement embarquer en pirogue à 16h30 donc ça s’annonce assez mal.

 

D’un seul coup, Nathalie refait surface accompagné d’un coureur à pied Argentin…Ils se sont perdus !!! Partis beaucoup trop loin en prenant le parcours VTT, ils ont même dû style Pékin Express se faire payer le bus pour rentrer sur le centre ville !!! Elle sera classée 17ème mais plus que la place à plus de 1h20’ de la vainqueur du jour Stevie Kremer qui boucle le parcours de 32km en 2h42’ (pour info, j’aurais fini avec les moyens du jour 4ème féminine…).

 

Pas grave tout ça, l’épreuve de pirogue nous attend. 5 tours de 3km avec une mer chaotique, un peu de vent et à batailler avec 19 autres pirogues. Le départ se fera en ligne une fois que toutes les équipes auront embarquées. Dès le départ, Toto qui donne le rythme part sur des bases bien élevées au vu des possibilités physiques des petits français et je me dis que je vais bien en CH…Surtout quand à la fin du 1er tour où on a été à la bataille pour se placer mes crampes aux ischios se réveillent à cause de la position dans la pirogue. La bonne nouvelle pour mon talon gauche est que ce bain d’eau de mer en fond de pirogue fera atténuer la douleur au talon suite aux 32 bornes courues en Trail sur le bitume.

6f3ec698adf82198a4627e82e771c4cc_BRS8288.JPG 938701a80d2d7434100a57f659b3c521IMG_0427.JPG

..le départ (on est 4ème en partant du bas) et avant d'embarquer (en second plan)


 

On fera illusion le second tour en reprenant une équipe parti devant nous mais le rythme de Toto, notre manque de technique et de puissance et la fatigue, sous le soleil du moment nous fassent réduire la cadence malgré les super boulot de barreur de Dave qui nous fera gagner pas mal de mètres en calculant le passage des bouées au millimètre.

Dernier 100m, on file droit sur la plage, on descend au dernier moment de la pirogue les pieds dans l’eau  mais le ressac nous empêche de remonter la pirogue de suite. La mer se retire alors et grâce à quelques bénévoles plein de bonne volonté, la barquas de 250kgrs est hissée sur le sable et on peut se diriger en courant dans la zone de transition.

Je suis desséché par le vent et le sel et l’heure ¼ passée sur l’eau sans eau a laissé des traces.

 

Bananes pour tout le monde, on enfile nos running (j’avais prévu de toute façon de faire cette portion en running). Il va s’agir maintenant sur les 10 km du parcours (+200mD+ d’un coup pour passer une petite montagne et les 6 derniers sur la plage) de pousser notre Toto (ou de le tirer en tout bien tout honneur) car on va dire que la course n’est pas son point fort sachant qu’avec déjà le concours de surf du matin, les 8km en paddle et les 12km de pirogue il part définitivement dans le dur.

Les 2.5 premiers km se font en vile sur le goudron et mon talon en reprend un bon coup, je boite bas mais je me dis que c’est la dernière section. On enquille assez vite dans un jardin public avec ses marches puis le long d’un mur en béton à flanc de falaise d’où ressortent des fers à béton auxquels on peut se cramponner. Devant, Nathalie et François ouvre la course de notre petit groupe et je ferme la marche avec Johann en encadrant Toto. Il est à l’arrach’ et on se dit vite qu’il faudrait qu’on le tracte avec la chambre à air qui était prévue…sauf que celle-ci est restée sur la zone de transition…Mauvaise coordo de notre part, tant pis on fera sans. Arrive la fin de la montée et la descente, d’abord en forêt où le Toto n’avance guère puis dans une favela avec ses marches et ses gamins avec lesquels on se tape dans les mains. Super souvenir que ce passage dans la favela, beaucoup plus long que lors de la course individuelle. Des maisons en ruines, des odeurs de barbec’, d’autres beaucoup moins agréables, les habitant qui sortent des maisons pour nous voir, très vite, le « allez Toto » qui fuse de la part des brésiliens qui répètent nos seules paroles…En fait, les favelas c’est cool…sauf vers la fin de notre passage où justes ce que nous interprétons comme 3 coups de feu se font entendre pas bien loin nous rappelant qu'on était peut-être pas à Disneyland…Peut-être pas si cool en fait…

Ca y est, on reconnaît avec Johann la fin du film de l'édition 2012 vu sur You Tube et on va atterrir sur une grande artère en ville.

 

 

On court de façon groupée comme le veut le règlement et on nous dirige rapidement sur la plage où on doit parcourir en intégralité celle de Copacabana puis celle d’Ipanéma avant d’arriver au poste 10 où se situe la Finish Line. Toto enlève direct ses chaussures une fois sur la plage. Même si on doit de temps en temps s’arrêter pour laisser passer ses crampes on avance doucement mais sûrement. Un peu trop doucement quand même car on se fait bientôt dépasser par une équipe féminine (Ecomotion Brasil dont seul le coureur de Trail est un homme), équipe qui était arrivée bien après nous lors de la pirogue.

Pas grave, le classement importe peu car les écarts sont là désormais et il s’agit de prendre plaisir et de savourer jusqu’à la ligne. La nuit tombe sur Rio, pas mal de monde est encore à la plage et le poste 10 est en vue. Juste le temps pour notre Toto de placer un petit sprint et voilà le Team França Finisher de ce Rocky Man 2013 en 15ème position avec un peu de regret quand même car objectivement une place dans les 10 voire un peu mieux était à notre portée…

Je suppose que notre arrivée devait ressembler à peu près à ça...

b12d07d18f493c3b5195cabf82d4527eIMG_4394.jpg

 

La fin, c’est dans l’ordre, médaille, photos, re-photos, podiums, champagne "prêté" par les Néo-Zélandais, binouze, barbec’, douche, re-binouze, distributions à nos coéquipiers brésiliens des denrées essentielles à tout bon Français: rilettes du Mans, baguette, crême de marron, galettes bretonnes et autres dragées...Quelques blagues de fin de soirée…Et comme dans toutes les bonnes histoires de Gaulois ce Rocky Man se finira par un banquet…

 

Le nôtre sera un très bon plateau de sushi-makis au resto de l’hôtel auquel on ajoutera quelques verre de Caipirinha bien mérités.

 

 

 

Je vous passe la difficile récup’ du lendemain…Après quelques emplettes locales, la plage bondée, température aux alentours des 30°, eau à 24°, bonnes grosses vagues et jus d’Açaï en guise de brunch…

 P1100844-copie-1.JPG

 

On poursuivra cette difficile récup’ avec mes coéquipiers jusque dans le Boïng 747 qui nous ramènera à Paris en oubliant pas d’insister sur notre  hydratation  jusqu’au moment du  désormais mémorable café/Chartreuse…Atterrissage puis retour tranquillou, la bise à tous et retour à la réalité dès le lendemain au boulot non sans avoir partagé avec la famille les photos, souvenirs pendant un apéro Made in Brasil !!!

 

 20131110_221506.jpg 20131110_221530-0-.jpg

P1100873.JPG

 

 

 

Bon sérieusement, le Rocky Man quand est-ce qu’on remet ça ???

 

Nico R

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Reportages
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 12:37

images (1)

Bonjour la France!!!

 

Ben oui, le Rocky Man 2013, c'est déjà fini...

Pour patienter un peu en attendant le CR(en cours de prépa), un petit aperçu pour vous donner une idée de l'Ambiance...

Même si au départ, l'évocation du "nom" pouvait faire penser à ça:

téléchargement (1)-copie-1 téléchargement (2)-copie-1 images-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...Et bien sur le terrain, c'était plutôt ça:

 

Petit conseils...Ressortez les lunettes de soleil et la crême, enfilez vos claquettes, dégoupillez une canette bien fraîche et surtout MONTEZ LE SON!!!

 

 

RANK GERAL

1 TEAM USA (Estados Unidos) 10:51:07
2 TEAM NOVA ZELÂNDIA 11:31:16
3 NÚCLEO AVENTURA (Brasil, SP) 11:37:36
4 QUASARLONTRA (Brasil, SP) 11:48:11
5 IRONMAN (São Paulo) 11:52:47
6 START (Brasil, RJ) 12:02:22
7 BRASÍLIA MULTISPORT TEAM (Brasil, DF) 12:08:06
8 SELVA (Brasil, SP) 12:34:53
9 TEAM ESPANHA (Espanha) 12:45:15
10 GANTUÁ (Brasil, BA) 12:45:42
11 CANOAR (São Paulo) 12:51:45
12 SULBRASILIS (Brasil, SC) 12:52:32
13 TERRA DE GIGANTES (Rio de Janeiro) 12:58:19
14 4ANY1 (Brasil, SP) 13:02:36
15 TEAM FRANÇA (França) 13:36:30
16 TEAM ARGENTINA 13:37:18
17 PRO RIBEIRO (Brasil, RJ) 13:37:51
18 BROU AVENTURAS (Brasil, MG) 13:46:24
19 ECOMOTION/ATENAH (Brasil, SP) 13:50:42
20 THE HUNTERS (Rio de Janeiro) 14:50:16

 

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Courses
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 07:40

images--2-.jpg images--1-.jpg

Décollage ce soir de Paris vers Rio de Janeiro pour participer à la Rocky Man, épreuve multisports par équipe...

 

 

15 équipes brésiliennes et 5 équipes internationales invitées dont la Nouvelle zélande, les Etats Unis, l'Argentine, l'Espagne et ....la France.

 

 

bc7e02499ec144988815001403e03ef4IMG_7977.JPG

 

Présentation de notre équipe de petits "Frenchies":

- François qui aura à sa charge le prologue en escalade avec une voie en 6C à effectuer le plus vite possible

- Johann, un Tiercéen du Team de raid les Griffons qui devra batailler pendant 45km à VTT sur Rio et ses hauteurs

- Nathalie, accessoirement championne de France et du monde de Trail, vainqueur cette année de la TDS et du Grand Raid de la Réunion (il y a 15 jours...) et qui devra prendre de l'avance en Trail femme (23km de course de montagne)

- "Ma pomme" qui prendra son relai en Trail homme (28km de Trail de montagne) avec une arrivée sur la plage...

c676bc25a1f0b61a47485fc6d1fb3a67BRS_6665.JPG 76fdd4dd73eb75dee4f361d19794b243BRS_6694.JPG

Nous aurons avec nous Antonio, surfeur brésilien qui aura à sa charge 2 épreuves, le surf et le paddle et notre capitaine sera Laurent, un ancien gymnaste de l'équipe de France reconverti dans les sports de nature.

 

Une fois que chacun aura accompli son "petit défi", il restera encore à parcourir en équipe 12km de pirogue polynésienne en mer et enchainer avec 10km de course urbaine...

 

 images--4-.jpg images--3-.jpg

 

Bref, se devrait être une bonne journée qui devrait pouvoir être suivie en live sepuis le site Internet ou la page Facebook en cliquant sur les liens ci-dessous.

   images telechargement--2-.jpg

images--5-.jpg

 

Nico R

Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Team ETA
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 20:53

téléchargement

 

A cause de l'absence des résultats officiels au moment de la rédaction de cet article, toute ressemblance de ce CR avec quelques anecdotes se baladant sur FB voir un vulgaire copier/coller ne serait que pure coïncidence...et le webmaster ne pourra en être tenu responsable.

 

 

Trail de l'Hyrôme ce matin, les bleus d'ETA y étaient.
Sur le 11km, Victoire de Virginie pas la celle que vous croyez l'autre. Euh non! l'autre encore, celle qui court vite...LB off course!!!

 


Anthony L, 13ème en 47'46'', Erwan signe une belle course et en termine en 51'.

 
Sur le 25.8km, beau top 20 de Yohann en 1h56' puis viennent Matthieu B, Manu, ChristopheLB, Mathieu LT, Arnaud et Louis qui enchaine une semaine après son escapade bretonne pour passer sous les 3h.

Un parcours bien collant mais jamais trop gras, couru sous le soleil. 3km à faire pour sortir de Chemillé puis 10 km sympa sur les bords de l'Hyrôme. Vient alors un passage plus monotome et rectligne pour atteindre le 20ème km avant de retrouver les bords de l'Hyrôme puis le stade et sa ligne d'arrivée (Oh oui! c'est beau une ligne d'arrivée   )
PS: Pas de bobos à déplorer..........ni d'abandons.


Repost 0
Published by Esprit Trail Anjou - dans Résultats
commenter cet article

Présentation

  • : Esprit Trail Anjou
  • Esprit Trail Anjou
  • : Association Angevine de Trail et d'Ultra-fond.
  • Contact

AUTRES PARTENAIRES

            La Ferme de Paula

          bd

          téléchargement-copie-2

Nous suivre sur Facebook

 

                untitled-copie-5

CALENDRIER 2015 (réservé aux membres ETA)

telechargement-copie-6.jpg

CHARTE ETA

DSCN2698

Trombinoscope


nicoETA sur ComBoost

Revue de presse

P1020673 cricri article Article ETA Ouest France mars 2013     

  P1050839 photo (2)

 536954 191443931029309 597403188 n  1149035 193374980836204 2106260673 n

Angers mag Info mars 2013

Nicolas au Brésil (1) P1100255

62475 545730895519131 251986081 n 20140214 112411

  Angers mag Info fév 2014

Le Courrier de l'Ouest 2 avril 201410341418_679053498810229_4423088605168141784_n.jpg

Trails à faire en Anjou

bnr

 

 

 images-copie-3

 

 

telechargement-copie-1.jpg